Actualité

KAZAN, Championnats du monde juniors - du 28.11 au 4.12.2016

Lumineuse, l’équipe suisse fait des prouesses: 6 finales et 3 fois une 4ème place!

Jonathan Suckow et Michelle Heimberg du GN 1885 fascinent par leur talent et séduisent par le travail et la grâce. 

Il est 6 heures 35, le taxi nous dépose. L’échauffement s’est fait dans les escaliers de l’hôtel, l’oeuf et la banane patientent dans la poche, c’est parti! Je baragouine 3 mots de Russe et malgré toute attente, la sécurité nous ouvre les portes du temple … il n’y a plus d’hésitation, on y va, et comme d’habitude, les premiers à l’ouvrage!

Le 29 novembre
Jonathan Suckow
ouvre les feux avec une finale époustouflante au tremplin de 3 mètres. Déjà 4ème lors des éliminatoires du matin, il améliore son score très élevé et totalise 548.20 points lors de la finale du soir, laissant les médailles au Russe Nikita Shleikher, au Chinois Chen Linhai et à l’Australien Alexander Carter. Le publique l’admire pour son élégance et la fluidité de son style. Tel un danseur, il donne l’impression de virevolter sans effort dans les airs, c’est magnifique!
Simon Rieckhoff de Lausanne termine 14ème avec 493 points.

Jon.jpg

Le 30 novembre
Le lendemain, Michelle Heimberg termine 3ème des éliminatoires à 1 mètre. C’est indéniable, son échauffement de l’après-midi la place parmi les favorites: elle plonge haut, très haut, presque en apesanteur elle aussi! Lors de la finale, la pression est à son comble! Les 4 plongeuses en tête du classement sont dans un mouchoir de poche. Alors que Michelle est encore 2ème avant le dernier plongeon, elle cède la médaille à la Canadienne Olivia Chamandy pour 1.5 misérable point, terminant 4ème et totalisant 398.55 points. Sa performance est énorme, Michelle n’a que 16 ans. Elle vous donne rendez-vous dans 2 ans aux prochains mondiaux juniors, quelle classe! 
Madeline Coquoz de Fribourg termine 10ème de la finale avec 379.20 points, c’est aussi une excellente prestation.

Jonathan Suckow et son partenaire Simon de Lausanne remportent une nouvelle 4ème place à l’issue du plongeon synchronisé sur 16 paires présentes. Ils devancent de très fortes nations, tels que l’Ukraine, la Grande Bretagne, l’Australie et les USA et avec 301.83 points, ils signent une nouvelle performance historique et exceptionnelle!

Le 1er décembre
Les filles sont fatiguées et luttent contre la maladie. Pas facile dans ces conditions d’enchaîner deux jours de compétition avec la pression et l’émotion que le jour précédent a généré. 
Michelle se place tout de même à la très belle 16ème place (sur 34 participantes) avec 386.20 points et Madeline, à la 23ème place.

Le 2 décembre
Le dernier jour, Jonathan Suckow nous fait encore vibrer, offrant à l’équipe suisse une nouvelle place en finale avec un 8ème rang à l’issue des éliminatoires du 1 mètre. Champion du monde des imposés avec un total de 209.95 points, il débute la finale en tête. Malheureusement, un peu de retenue dans l’élan de son saut d’appel lors de l’exécution de son nouveau plongeon le triple et demi avant groupé lui ôte toute chance de médaille. Puis, son double et demi renversé fait à nouveau rêver, on espère encore … gasp, il ne faudrait jamais regarder le panneau électronique des résultats intermédiaires! Jon manque une nouvelle fois son appel sur la vrille renversée et termine 11ème de la finale. Pensez un peu, nous sommes aux mondes et on se bat pour les médailles!! Ce jour, Chen Linhai une année plus âgé que Jon, remporte le 1 mètre devant l’Australien Matthew Carter et l’américain Grayson Campbell.
Le Zurichois, Jan Wermelinger, quant à lui, termine sans fausse note à la très bonne 16ème place sur 33 participants.

Michelle Heimberg et sa partenaire Madeline de Fribourg sont 10ème du plongeon synchronisé avec 247.41 points.

BRAVO à toute l’équipe pour ces résultats d’ensemble et individuel à tout point de vue HISTORIQUE pour le plongeon suisse!

Chris